Angine

Extrait du Répertoire Homéopathique des Maladies Aiguës (Editions Similia) ANGINE cf. aussi diphtérie - scarlatine définition: il s'agit d'une inflammation du tissu lymphoïde de l'oropharynx, en particulier des amygdales, qui se manifeste par un "mal de gorge". diagnostic positif: l'inflammation est localisée à l'oropharynx. Il existe des douleurs pharyngées, souvent aggravées à la déglutition. On distingue : ++ l'angine rouge, la plupart du temps virale (rarement streptococcique); rougeur du pharynx, du voile du palais, de la luette et des amygdales; les amygdales ne sont pas enflées et il n'existe pas de réaction ganglionnaire mais souvent une diffusion aux yeux et à l'arbre respiratoire. ++ l'angine érythémato-pultacée qui évoque une infection streptococcique; la fièvre est élevée, les amygdales sont d'abord très rouges, puis apparaît un enduit blanc crémeux, grisâtre qui n'adhère pas à la muqueuse; présence de grosses adénopathies sous-angulo-maxillaires. angine pseudo-membraneuse : présence de "fausses membranes" sous forme de peaux blanchâtres ou grisâtres qui ne se détachent pas des amygdales; grosses amygdales avec adénopathies sous maxillaires; elle évoque une diphtérie ou parfois une mononucléose infectieuse. angine de Vincent: c'est une angine unilatérale, ulcéreuse (ou pseudo-membraneuse) à fuso-spirilles angine vésiculeuse: présence de vésicules qui évoquent un herpès ou une varicelle. diagnostic étiologique: angine virale : classiquement une angine rouge qui diffuse à tout l'arbre respiratoire; elle peut prendre parfois d'autres aspects évoquant un processus bactérien; elle peut survenir isolément ou parfois s'associer à une fièvre éruptive. angine bactérienne commune : classiquement érythémato-pultacée, mais peut également se présenter autrement; elle peut avoir plusieurs origines : angine à streptocoque A : angine simple ou angine de scarlatine (20% des cas en France). Elle est redoutée pour ses complications : phlegmon de l'amygdale, rhumatisme articulaire aigu, glomérulo-néphrite aiguë, maladie d'Osler. angines bactériennes banales : staphylocoques, pneumocoques etc... diphtérie : angine pseudo-membraneuse. herpès : angine vésiculeuse varicelle: angine vésiculeuse mononucléose infectieuse : angine polymorphe (érythémato-pultacée, ulcéreuse ou pseudo-membraneuse) avec asthénie importante et adénopathies multiples. syphilis : chancre amygdalien. hémopathie aiguë diagnostic différentiel: phlegmon de l'amygdale: fièvre élevée la douleur est intense trismus ++ grosse amygdale d'un seul côté syphilis complications: streptocoque : le traitement homéopathique d'une angine streptococcique ne présente aucun danger si le traitement est bien ciblé et si l'amélioration se fait dans les 24 heures. En aucun cas une angine, quelle qu'elle soit, ne doit être négligée ou traîner. diphtérie : toute angine pseudo-membraneuse doit subir un prélèvement de gorge; la diphtérie, rare aujourd'hui, est redoutable par ses complications : angine diphtérique maligne, paralysies. La diphtérie nécessite un traitement antibiotique urgent. Le traitement spécifique de l'angine à fausses membranes est Mercurius cyanatus. pronostic: dépend de l'aspect et de la nature de l'angine: L'angine à streptocoque comme toute angine doit être réglée dans les 24 à 48 heures; l'amélioration doit commencer rapidement après le début du traitement La diphtérie est une maladie grave. La mononucléose infectieuse est très asthéniante. La syphilis est exceptionnelle; elle est grave et nécessite l'intervention d’un traitement adapté. par temps humide : dulc; rhus-t temps humide et chaud : kali-bi; lach froid sec, mistral : acon; ars; bell; hep à droite : apis; bell; ign; lac-c; lyc; merc-p; phyt à gauche : lac-c; lach; merc-b: rhus-t; sabad de droite à gauche : lyc; merc-p de gauche à droite : lach; merc-b; rhus-t; sabad change constamment de côté : lac-c aiguille, comme une : apis; hep; ign; lach; lac-c brûlure, sensation de : acon; ars; lac-c; lyc; merc-c la nuit : ars; nux-v coupantes, douleurs : merc-c étranglement, sensation d'être serré : bell; ign; lac-c; lach; lyc non douloureuse : bapt; kali-bi piqûres, douleurs piquantes : acon; bell; hep; guaj; merc; phyt pomme, comme un trognon de : merc; phyt pulsations : bell; hep; lach sécheresse : bell; lac-c; lyc; merc; rhus-t sensation de gorge étroite en avalant : bell soif, absence de : apis suffocation: apis; lach agr. en avalant des liquides : bell; ign; lach; lyc; merc-c agr. en buvant froid : ars; hep; lac-c; lyc; merc-b; nux-v; rhus-t agr. en buvant chaud : apis; guaj ; lach; lyc; merc-p; phyt amel. en buvant froid : apis; lac-c; lach; lyc; merc-p; phyt amel. en buvant chaud : ars; hep; lyc; nux-v; rhus-t; sabad amel. en mangeant, en avalant : apis; ign; lach agr. en sortant la langue : kali-bi avant les règles : lac-c; mag-c adénopathies : dulc; lyc; merc-p; merc; rhus-t aphtes : bell; gels; ign gorge rouge vernissé : lac-c douleurs irradiant aux oreilles : bell; hep; lac-c; lach; lyc; nux-v; phyt membranes : kali-bi; lac-c; lach; lyc; merc-cy; phyt hypersalivation : merc luette gonflée : apis; hep; lach; merc; merc-c; nux-v; phyt phlegmon : Bar-c; bell; guaj; hep; lach; lyc; merc; phyt; Psor; sil; tarent-c suppuration : cf. abces acon; (ail); apis; ars; bapt; BELL; coff; dulc; ferr-p; gels; guaj; kali-bi; hep; ign; lac-c; LACH; LYC; MERC; merc-b; merc-c; merc-cy; merc-p; nux-v; phyt; RHUS-T; sabad acon: suite de froid sec, de vent froid; soif; angoisse; agitation; bouche et gorge sèches; fièvre élevée; la gorge est rouge foncé; brûlure et douleurs piquantes. apis: gorge rouge vif, comme vernissée; enduit blanc par endroits; amygdales très augmentées de volume; gonflement de la luette, comme un battant de cloche; absence de soif; sécheresse de la gorge; douleurs piquantes et battements dans la gorge. ars: amygdales enflammées et brûlantes comme le feu; soif intense, anxiété et agitation; brûlures en avalant; amel. en buvant chaud. (attention ! douleur brûlante de la gorge la nuit : il faut penser à Baryta carbonica !) bapt: angine non douloureuse avec la gorge rouge foncé. bell: sécheresse; soif intense qui ne satisfait pas; brûlures; gorge rouge; tendance droite; difficultés pour avaler; grande difficulté à avaler de l'eau. coff: irritation de la gorge au grand air qui provoque la toux; constant désir d'avaler, comme s'il y avait du mucus dans la gorge. dulc: angine au changement de temps; après avoir pris froid à l'humidité; amygdales enflées. ferr-p: gorge douloureuse; amygdales rouges et peu enflées. gels: gorge rouge, à vif, amygdales gonflées; abrutissement, somnolence; absence de soif pendant la fièvre; temps mou, chaud et humide; printemps. guaj: douleurs brûlantes agr. en buvant chaud; la gorge est douloureuse au toucher; douleurs piquantes aiguës qui irradient à l’oreille en avalant hep: amygdales gonflées avec adénopathies du cou; douleurs piquantes en avalant, en toussant, en respirant ou en tournant le cou; ne peut ni parler, ni avaler; agr. par le froid et amel. par la chaleur. ign: douleurs piquantes entre les déglutitions; douleurs amel. en avalant; douleurs en avalant du liquide, mais amel. en avalant des solides; ; amygdales très gonflées; angine aphteuse. kali-bi: amygdales rouges et enflammées; luette gonflée, en battant de cloche.; douleurs agr. en sortant la langue. lac-c: le cou est très sensible au toucher; grande difficulté à avaler; la luette est enflée; douleur qui change de côté, par exemple à droite puis à gauche, puis de nouveau à droite etc...; douleur qui irradie à l'oreille; gorge rouge vernissé, brillante; dépôt grisâtre sur les amygdales; angine avant les règles lach : le cou est très sensible au toucher et à la pression; luette gonflée; tremblement de la langue en la tirant, vaisseaux congestifs, pourpres sur le piliers; envie constante d'avaler; impression de corps étranger dans la gorge; angine gauche, de gauche à droite, amel. en buvant froid, agr. en buvant chaud; les liquides sont avalés plus difficilement que les solides; douleur qui irradie à l'oreille. lyc: sensation de constriction de la gorge, endolorissement, brûlures; angine droite, de droite à gauche, agr. vers 4-5 heures du soir, amel. en buvant chaud (ou froid merc : sécheresse de la bouche et de la gorge; soif constante; langue chargée; douleurs piquantes, agr. en avalant; suppuration; amygdales rouge foncé, angine érythémato-pultacée; adénopathies; sueurs profuses qui n'améliorent pas; hypersalivation; la langue garde l'empreinte des dents. merc-b: angine gauche ou de gauche à droite (Lach); nombreuses mucosités dans la gorge et dans le nez; sensation de corps étranger dans la gorge qui oblige à se racler la gorge; raideur cervicale. merc-c: angine d'installation rapide; douleurs brûlantes, coupantes; constriction ++; la gorge est rouge, douloureuse, très enflammée; la luette est enflammée; douleurs retro-nasales avec douleurs aiguës irradiant aux oreilles; ne supporte pas la moindre pression externe; adénopathies cervicales; désir de boissons froides; agr. la nuit. merc-cy: gorge rouge; les amygdales et les piliers sont couverts d'une membrane blanche ou grise; état de prostration +++; diphtérie. merc-p: angine droite ou de droite à gauche (Lyc); adénopathies cervicales; la langue est chargée, jaune à la base ++; agr. boissons chaudes, amel. boissons froides nux-v: douleur raclante, à vif, endolorissement; amygdales gonflées; agr. 4 heures du matin, amel. en buvant chaud; suite d'abus de nourriture et d'alcool. phyt: sécheresse de la gorge; douleur qui prédomine à droite, irradiant à l'oreille; gorge rouge et tuméfiée, rouge foncé; luette enflée; douleur à la racine de la langue; douleur agr. en avalant la salive; lombalgies, douleurs rhumatismales rhus-t: sensation de sécheresse dans la gorge; agr. en avalant la salive, douleurs piquantes en avalant; agr. humidité +++; courbatures; adénopathies. sabad: angine qui débute à gauche; agr. en avalant à vide, amel. boisons chaudes; impression qu’une peau pend dans la gorge; besoin d’avaler sans cesse; éternuements. Auteur: Dr. Bernard Long Extrait du Répertoire Homéopathique des Maladies Aiguës (Editions Similia) Copyright © Bernard LONG - 2000 Source: http://www.homeoint.org/dynamis/angine.htm